relations familiales

  • LE PROJET PERSONNEL

Un accompagnement personnalisé est proposé à chaque résident, sur la base d’un dialogue et d’échanges réguliers.
Chacun est invité à être acteur de sa propre vie et s’implique ainsi dans l’élaboration et la mise en oeuvre de son projet personnel. Ce projet est formalisé dans les six mois après l’arrivée au sein du lieu de vie, il peut-être éclairé par les familles et les autres professionnels impliqués auprès de la personne.
Il peut concerner la vie personnelle, familiale et sociale et est revisité régulièrement, à l’initiative de la personne elle-même ou de l’équipe.

 

  • L’AIDE HUMAINE

Chacun peut s’appuyer sur une aide concrète et professionnelle dans les domaines où il manifeste un besoin pour les actes essentiels de la vie quotidienne, la vie sociale, les tâches ménagères, la gestion de l’argent, les courses et la préparation des repas, les démarches administratives, le suivi des questions de santé, ….
Cette aide humaine est apportée par les assistants internes ou externes. La nature de l’aide apportée à chaque résident est personnalisée et définie dans le projet d’accompagnement.
Chaque résident rencontre de manière hebdomadaire son référent. Le directeur se rend disponible également pour réaliser d’éventuels entretiens complémentaires. Ces rencontres permettent aux résidents d’exprimer leurs désirs, souhaits, difficultés mais aussi de prendre un temps d’arrêt individuel dans la dynamique plus collective que constitue la vie partagée.

 

  • LES RELATIONS FAMILIALES

Une attention particulière est portée à la place des familles, et à l’évolution de l’équilibre relationnel entre le résident et sa famille.
D’une façon générale, chaque résident est soutenu et encouragé pour cultiver les liens avec sa famille de façon adaptée à sa situation (visites, invitations, WE, vacances).
Les familles gardent une place extérieure, afin que chaque résident trouve son équilibre entre conservation du lien et distanciation. L’expérience d’autres attaches affectives et l’ancrage dans un autre lieu de vie aide la personne à construire peu à peu cet équilibre, dans des relations d’adulte à adulte.
Elles sont invitées aux fêtes organisées et d’autres potentiels moments de vie (anniversaires, sorties, etc.)

 

  • LE RÔLE DES ASSISTANTS

Un des objectifs du projet de vie est d’associer, dans un choix commun de vie partagée, des personnes ayant un handicap et des personnes valides. Les assistants ont pour but d’être témoins, d’ « assister » à la responsabilisation progressive des résidents.
Les assistants internes, salariés ou volontaires en Service Civique, habitent sur place, partagent la vie quotidienne des personnes handicapées et leur apportent l’aide nécessaire. Chaque membre a une forte implication pour le bon développement de la vie de la maisonnée.